You are currently viewing Comment réparer une moto ?

Comment réparer une moto ?

Votre moto est en panne, elle est amochée à la suite d’une chute ou un accident ? Vous avez besoin de la réparer ? Vous envisagez de restaurer une moto ancienne ? Découvrez les bons plans pour économiser sur les frais de réparation de votre moto, sans compromettre votre sécurité.

Table des matières

Identifier les dégâts

Après une chute ou un accident, la première chose à faire consiste à diagnostiquer la moto pour identifier les dégâts. Même une chute en apparence anodine peut causer de sérieux dommages. Raison pour laquelle il est important de détailler votre monture sous toutes les coutures pour repérer les éléments touchés.

Le guidon, le sélecteur et les différentes commandes, l’ensemble du carénage et des pièces d’habillage… Passez tout au crible et vérifiez leur état. Portez également votre attention sur la fourche et la géométrie du cadre. Le choc peut les avoir faussé.

Ne manquez pas de vérifier l’état des suspensions, les roues, les jantes et le pot d’échappement. Repérez les éventuelles bosses et déformations. Voyez si des éléments ont besoin d’être remplacés.

Vérifiez également si le bloc-moteur et les carters ont souffert. Pour votre sécurité, ne négligez aucune fissure ou anomalie. Jetez aussi un œil au système de freinage et de refroidissement. Assurez-vous qu’il n’y ait pas de fuite.

Il en va de même si vous souhaitez restaurer une moto ancienne ou si votre bécane est en panne, une vérification s’impose pour déterminer l’origine du problème et les pièces qui ont besoin d’être changées.

L’embrayage, la transmission, le kit chaîne, les équipements électriques, le moteur… Prenez votre temps pour tout tester et identifier les pièces défectueuses. Si besoin, n’hésitez pas à demander l’aide d’un mécanicien professionnel.

Les pièces d’occasion : la solution pour réparer votre moto à moindre coût

La facture peut vite grimper si la réparation de votre moto nécessite le remplacement d’un grand nombre de pièces. Pour préserver votre portefeuille, vous pouvez vous tourner vers les pièces d’occasion.

Pièces d'occasion de motos

Un rapport qualité-prix intéressant

Elles offrent l’avantage d’être bien plus abordables que les pièces neuves. Il est parfois possible de les négocier à des prix deux fois moins chers par rapport au neuf. Même si elles ont déjà servie, les pièces d’occasion restent fiables. En général, les revendeurs professionnels réalisent des tests et des vérifications avant de les proposer à la vente.

Avec de la chance, vous pouvez même tomber sur des pièces de seconde main en parfait état. Ces éléments presque neufs ont été récupérés sur des motos accidentées ou hors d’usage. En plus, les pièces d’occasion s’avèrent être la meilleure solution pour réparer une moto vintage, dont les pièces ne sont plus disponibles en neuf parce que le constructeur a cessé d’en produire par exemple. 

Vous l’aurez compris, il n’y a aucune crainte à avoir sur le fait d’utiliser des pièces d’occasion pour réparer votre moto.

Comment avoir des pièces d’occasion de qualité ?

Il faut comprendre que comme il s’agit de pièces qui ont déjà servi, elles ne dureront pas aussi longtemps que des neuves. Selon le degré d’usure, il faudra envisager de les remplacer à nouveau après une période plus ou moins courte. 

Soyez également vigilant à l’achat d’une pièce d’occasion. Méfiez-vous des éléments récupérés sur des bécanes immobilisées depuis plusieurs années. En effet, il peut arriver qu’une pièce de bonne marque, en apparence impeccable, déçoive par sa faible endurance. Ainsi, ne vous fiez pas uniquement à son état visuel. 

Questionnez à chaque fois le vendeur sur sa provenance. Autant que possible, il est conseillé d’acheter vos pièces d’occasion auprès d’un revendeur professionnel ou une casse moto. Ainsi, vous évitez les arnaques et les mauvaises surprises. Vous ne risquez pas de vous retrouver avec des pièces incompatibles, défectueuses, de mauvaises qualités ou des contrefaçons.

Mécanicien travaillant la roue d'une moto

Les limites des pièces d’occasion

Attention, malgré les avantages qu’offrent les pièces de seconde main, la réparation de certains éléments de votre moto ne peut se faire qu’avec des pièces neuves. En règle générale, les pièces usagées conviennent parfaitement pour remplacer les composants mécaniques et les équipements électriques défaillants (commandes et câbles divers, relais et capteurs, embrayage, démarreur, tableau de bord, etc.) ainsi que les éléments d’habillage (carénage, sellerie, réservoir, feux, etc.).

Les pièces d’occasion font également une bonne affaire si vous avez besoin de changer des éléments de structure (jantes, guidon, fourche, etc.). Vous pouvez aussi les utiliser pour remplacer certains consommables comme les pneus. Il faudra toutefois y réfléchir à deux fois avant de choisir des pièces qui ont déjà servi pour réparer les composants qui assurent votre sécurité. Cela concerne particulièrement les organes du système de freinage.

Il en va de même pour certains consommables dont le degré d’usure est difficile à apprécier au risque de se retrouver avec des pièces arrivées en fin de vie. D’autant plus qu’un mauvais entretien a pu accélérer leur détérioration. C’est le cas par exemple de la batterie, les filtres, les plaquettes de freins, les silentblocs, les roulements, les bougies, etc.

Quelques précautions à prendre

En allant sur le net, vous n’aurez aucun mal à trouver des offres de pièces motos d’occasion pour réparer votre bécane. Elles peuvent provenir de particuliers ou de professionnels. Vous pouvez en trouver sur les sites de petites annonces ou directement sur le site des revendeurs.

Dans tous les cas, ne vous laissez pas séduire uniquement par les prix les plus bas. Avant de sortir la carte bleue, prenez toujours le temps de vérifier le sérieux du vendeur. Cela vous évitera les mauvaises surprises.

Parcourez le site et découvrez les avis des clients, informez-vous sur la provenance et le degré d’usure des pièces, voyez si elles ont été préalablement testées et contrôlées, etc. Si vous avez un doute, n’hésitez pas à interroger le vendeur. Si vous ne vous sentez pas en confiance, passez votre chemin.

En tout cas, pour s’assurer d’obtenir des pièces d’occasion fiables, le mieux est de s’adresser directement à une casse moto agréée et habilitée. D’ailleurs, si la réparation de votre moto requiert l’achat d’un grand nombre de pièces, la meilleure chose à faire est d’acheter une moto accidentée du même modèle dans une casse moto. Cela reviendra moins cher que d’acheter les pièces une à une.

Hangar de motos

Réparer les pièces endommagées : bonne ou mauvaise idée ?

Sur les motos anciennes, il est parfois difficile de trouver des pièces de rechange, même sur le marché de l’occasion. Dans ce cas, vous pouvez tenter de réparer les éléments défectueux. Des artisans spécialisés sont aujourd’hui capables de redonner une seconde vie à vos pièces. Vous pouvez leur demander de rajuster la géométrie du cadre, redresser le radiateur, reconditionner les suspensions, décabosser le réservoir, réparer les jantes, rectifier une culasse, etc.

Il est aussi possible de réparer les plastiques du carénage et les éléments esthétiques de la moto. Avec du mastic et un coup de peinture, vous pouvez redonner à votre bolide une belle allure. Réparer se présente aussi comme une option intéressante si les dégâts sont justes superficiels. En plus, côté finance, réparer coûte moins cher que d’acheter des pièces neuves ou d’occasion.

Toutes les pièces ne sont évidemment pas réparables. Il est conseillé de demander l’avis d’un expert pour savoir si cette option est envisageable compte tenu de l’état de la pièce concernée.